Forum ou l'on peut s'exprimer en toute liberté dès lors que l'on ne se prend pas la tête
 
AccueilPortail*S'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La Piel que habito

Aller en bas 
AuteurMessage
Tatie
Bavarde hors norme
Bavarde hors norme
Tatie

Féminin
Nombre de messages : 25905
Localisation : Au château
Emploi/loisirs : Vive la retraite !!!! Dingue de cinoche, déco...
Humeur : Hi hi hi ha ha ha !!!!

La Piel que habito Empty
MessageSujet: La Piel que habito   La Piel que habito Icon_minitimeSam 20 Aoû - 7:30:56

La Piel que habito 19757039

Date de sortie cinéma : 17 août 2011

Réalisé par Pedro Almodóvar
Avec Antonio Banderas, Elena Anaya, Marisa Paredes, plus

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Long-métrage espagnol . Genre : Thriller , Drame
Durée : 01h57min Année de production : 2011
Distributeur : Pathé Distribution

Prix de la Jeunesse : Festival de Cannes 2011 edition n° 64

Synopsis : Depuis que sa femme a été victime de brûlures dans un accident de voiture, le docteur Robert Ledgard, éminent chirurgien esthétique, se consacre à la création d’une nouvelle peau, grâce à laquelle il aurait pu sauver son épouse. Douze ans après le drame, il réussit dans son laboratoire privé à cultiver cette peau : sensible aux caresses, elle constitue néanmoins une véritable cuirasse contre toute agression, tant externe qu’interne, dont est victime l’organe le plus étendu de notre corps. Pour y parvenir, le chirurgien a recours aux possibilités qu’offre la thérapie cellulaire.
Outre les années de recherche et d’expérimentation, il faut aussi à Robert une femme cobaye, un complice et une absence totale de scrupules. Les scrupules ne l’ont jamais étouffé, il en est tout simplement dénué. Marilia, la femme qui s’est occupée de Robert depuis le jour où il est né, est la plus fidèle des complices. Quant à la femme cobaye…


Film noir, très noir. Bien élaboré, comme presque tous les scénarios d'Almodovar, manque d'émotions durant la première partie du film. Juste le temps de se mettre dans le fil de ce thriller psychologique.
Une idée de base interessante, un retournement de genre en milieu de film et des scènes parfois troublantes. On reconnait sa touche perso par la photographie.
Revenir en haut Aller en bas
 
La Piel que habito
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES AMIS :: LE CAFE DU FORUM :: Le 7ème art-
Sauter vers: